PGCA organise la 20ème Rencontre
Midi-Amitié à Coulon (79)

Nous sommes accueillis le 3 septembre dans le terrain de camping de la "Niquière" à Coulon. L'équipe organisatrice nous remet le cadeau d'accueil et prend les inscriptions pour les concours de boules et de belote.
104 équipages venant de 13 sections s'installent et se retrouvent le soir dans la salle des fêtes de Coulon.
Le maire, des adjoints, le directeur de l'office du tourisme nous souhaitent la bienvenue. Notre président national Yves Binard présente notre club, ses deux terrains de camping, ses grands voyages organisés par des bénévoles, les sorties nombreuses amicales et conviviales.
Un apéritif et un plateau dîner nous est servi par l'équipe organisatrice et dynamique dans la joie. Heureux de se retrouver les participants bavardent à qui mieux mieux...
Le lendemain nous découvrons le Marais Poitevin et son histoire. Autrefois occupé par le vaste golfe des Pictons, il formait un triangle entre Niort, La Rochelle et Luçon. Ce marais, longtemps impénétrable a évolué grâce à Henry IV et des ingénieurs Hollandais qui ont construit des digues et des canaux. Peu à peu le commerce se développe et sur la place de la coutume à Coulon on chargeait et déchargeait des marchandises : du sel, du vin, des céréales, du bois et du charbon. Des droits étaient prélevés à la maison du droit seigneurial.
Aujourd'hui le marais comprend deux parties :le marais désséché prés de la mer couvert de cultures, de prés salés et le marais mouillé vers l'intérieur des terres quadrillé de canaux, de biefs, de rigoles et de conches qui desservent les fermes isolées. On y pratique la pêche (anguilles, mulets, carpes, perches, gardons), l'élevage, l'exploitation du bois, et on vit surtout du tourisme.
A Coulon nous découvrons l'église Sainte Trinité à 3 nefs de style roman et gothique flamboyant, les ruelles et ses maisons fleuries, la place et la maison de la coutume, le musée qui retrace la vie du maraîchin.
Quel plaisir de s'embarquer sur les plates mues par une grande perche appelée "Pigouille" et de glisser dans ce fouillis de peupliers, de frênes, d'aulnes et d'en apprécier son silence et sa poésie.
Au X ème siècle le duc d'Aquitaine et son épouse fondèrent sur une île du marais l'Abbaye de Maillezais pour faciliter le repeuplement du marais. Cette abbaye bénédictine fut souvent attaquée, détruite, reconstruite, fortifiée... Elle accueillit le moine Rabelais, puis Agrippa d'Aubigné. Elle offre aujourd'hui des ruines grandioses et son château.
On visita l'usine de montage des camping-cars "Fleurette" qui fut très intéressante.
Des activités sont proposées : concours de pétanque, concours de belote, initiation à la vannerie, atelier de décoration.
Merci aux animateurs.
Le repas de clôture fut excellent, original, suivi de danses.
Le dernier jour sont publiés les résultats des concours de pétanque et belote avec remise de nombreux lots, suivi d'un apéritif sans alcool avant le départ de chacun vers une autre destination.

Merci aux organisateurs Annie et Claude Chabrouillaud et à leur équipe performante qui ont permis à 200 personnes de visiter le Marais Poitevin.