PETANCOEUR 2012

5ème tournoi de pétanque
Equipages organisateurs : Monique et Michel Cosne, Hélène et Jean-Claude Dieu, Michelle et Jean-Yves Lehot,
Thérèse et Gérard Sentis

Cinq ans déjà que le bébé pétancoeur est né au camping ACCCF de Bernezac. Le bébé a grossi et désormais frise l'obésité.
Jean Yves a dû limiter cette année la participation à 185 personnes.
mercredi 26 septembre
En arrivant, satisfaction, les barnums sont installés. Les organisateurs au lieu d'attendre des conditions météo plus favorables, ont bravé les éléments. Revêtus de leur ciré jaune, sous lequel se devinaient de belles marinières, c'est sous des averses dignes de giboulées de mars que l'implantation de la structure métallique a été installée, pour terminer avec la bâche de la toiture. Mais s'était "l'hôtel des courants d'air" et par prudence, pour ne pas détériorer prématurément le sol détrempé, le soir nous nous sommes rassemblés au "petit creux" pour le tirage au sort des équipes de pétanque et l'apéritif de bienvenue. Un bon bain de foule convivial dans ce lieu un peu étroit pour tant de monde... et dont-il serait agréable de pousser les murs.
jeudi 27 septembre
A 8 heures, ce n'est pas "l'embarquement pour Cythère" mais le départ pour le phare de Cordouan : 66 participants. Quelques défections prudentes car la mer est" agitée" (houle d'ouest 1,5m ). La traversée va mettre à rude épreuve les marins d'eau douce. Ainsi le groupe du Massif central plus habitué aux clapotis du barrage de Bort les Orgues qu' à une grosse houle. Et tout le monde sans exception aura droit au bain de mer jusqu'à la ceinture pour accéder au phare.
Au retour pour se remonter le moral, après une solide collation agrémentée au fromage de Saint-Nectaire ( trente meules apportées par l'équipage Cuny), l' après-midi démarre par des entrainements intensifs au son de la trompe en vue du prochain tournoi. Mais il n'y a pas que les sportifs de haut niveau pour s'illustrer, les artistes du" cabaret " bientôt tout proche, sous la direction de Camille Communeau vont effectuer des vocalises. Enfin, démarrage des ateliers de vannerie avec Jean Caillaud ,dès le matin, et poursuite l'après-midi des activités : hérisson avec Chantal Jungers, collage de serviettes avec Ginette Rouchon, ficelle paysanne avec Marcel Briand et yoga avec Dominique Comte pour vaincre le stress des futurs compétiteurs. Sans oublier la promenade sur le sentier "des gabelous" pour les rêveurs solitaires et également le trou du diable encadré par Albert Pillet.
Le soir à 17h00 le moment très attendu : l'inauguration des terrains de pétanque.
Rappel succinct de 5 ans de palabres, suggestions, hésitations, atermoiements. Mais quel résultat: magnifique travail physique des bénévoles super motivés, sans oublier Marc le gardien, munis de crocs et de râteaux. avec l'aide d'une pelleteuse et de 30 m3 de granulats.
En présence de personnages pittoresques, le clergé a envoyé semble-t-il ses meilleurs représentants : l' évêques de Saintes, du curé de Saint Palais l'abbé Denis, de soeur Thérèse.com, des moines Gégé, Xaxa et du père Collateur, Yves Binard par des phrases lyriques et Jean-Claude Folmer soulignent l'intérêt de la réalisation.
Mais nous ne connaitrons pas la fin du discours, une sourde rumeur va en s' amplifiant . Les rouges arrivent, les contestataires, les opposants, les réfractaires à l'eau bénite, vous les avez reconnus en un mot : les émules et héritiers de la saga "le petit monde de Don Camillio", les clones de Péppone, ici les illustres descendants de "liqueurs, bois, charbon", s'affrontent comme dans les meilleurs scénarios. Entre les deux parties les arguments de mauvaise foi fusent. Même l'eau bénite distribuées généreusement sur la foule et les opposants ne calme pas les esprits. Enfin après une joute oratoire musclée qui ne trouvera pas ce jour de consensus, un accord est néanmoins trouvé : aller à deux pas boire le verre de l'amitié...
Et le soir, sous les barnums, dégustation de moules marinières (80 kilos) accompagnées de vin blanc, préparées par Gérard et Jean-Yves, servies par une équipe musclée avec en tête une Hélène en grande forme.
Vendredi 28 septembre
Départ pour la pêche à la palourde. 22 Participants vont rapporter 20 kilos de coquillages. On est loin des 70/80 kilos des années précédentes mais c'est mieux que 2011 ou la pêche avait été annulée. Donc très honorable. L'entrainement intensif continue toute la journée pour les boulistes ainsi que les ateliers.
Le soir, Paëlla royale préparée par le traiteur " le Mirliton ", de la bonne cuisine que seul un artisan de la Charente (la vraie) pouvait nous préparer.
samedi 29 septembre
Le grand jour : le tournoi de pétanque. Chacun relève fébrilement les noms des équipiers et colle son numéro de candidat sur ses vêtements. Monique Cosne affute son crayon et prépare sa gomme installée sur sa petite table. Quant à Michel Cosne dans le brouhaha ne perd pas la boule et procède aux ajustements de dernières minutes. Sur les quatre emplacements prévus les échanges vont se dérouler toute la journée.
Dimanche 30 septembre
Matinée libre, certes, mais pas tout à fait.
Aux aurores, c'est à dire la nuit à cinq heures du matin, 2 agneaux et 2 porcelets sont embrochés délicatement par Gérard et commencent leur lente cuisson. Le découpage sera effectué par une équipe compétente, Gérard, Jacky, Denis (spécialiste du désossé) et nos traiteurs.
Et à 8 heures, du côté de la place des Gaulois, les Arvernes s'agitent .Déjeuner surprise dehors à l'occasion de la St Michel, il fait frais, mais pour ces gaillards habitués aux climats extrêmes c'est un détail. Non ce n'est pas l'anniversaire de la naissance de Vercingétorix l' icône auvergnate qu' ils fêtent mais, la Saint Michel et parmi eux le chef s'appelle justement Micheltourix. Et quelques airs de bourrées exécutés dans la tradition et la fraicheur du matin lui réchaufferons le coeur.
Et à 11h00, moment très attendu des résultats de la pétanque. La femme la mieux placée sera Marie Thérèse Motte de PCA. Nous aurons 3ème prix Jean-Claude Lemoine de MC, 2ème Claude Lefaux de BFC et 1er Jean Marie Viala de MC. Le premier aura l'honneur de voir graver son nom sur le socle de la coupe. Distribution de nombreux lots comme d'habitude. Et avant de gagner les barnums, 2 500 toasts seront offerts à la gourmandise des participants. Les estomacs après ces préliminaires vont être mis à rude épreuve : méchoui de moutons et de porcelets aux "mohjettes" (1) avec "rab", ensuite fromage, dessert, vins divers... Fond musical assumé par Michel Cosne puisque l'accordéoniste maison, Christian, a été décommandé vu les aléas climatiques mais qui se sont heureusement nettement améliorés depuis.
Et déjà certains s'en vont ...Attention aux contrôles...
Lundi 1er octobre
Grand déménagement sauf pour les membres du Comité de section qui vont plancher jusqu'à midi et finir quelques restes. Une belle pétancoeur !

(1) ou mojette, ou mogette patois

Gérard Bacouël