Ongi-Etyorri Euskadi
Organisateurs : Christine et Jean-Pierre LANDRET
Du 10 au 17 septembre 2014

-Nous nous sommes retrouvés à ST Martin de Seignan au superbe terrain de camping « Lou Ptit Poum ». A I'heure de I'apérftif arrive la banda « |es bons Gars » qui entraîne à chanter et à danser.
Notrs visitons le vieux Bayonne au confluent de la Nive et de I'Adour, les remparts, la Cathédrale Sainte Marie, le cloître des prêtres qui donne directement dans une vîeille rue, son château sur la colline. Bayonne fut tour à tour anglaise et française pendanl la guerre de Cent ans.
La ville fut enrichie par son port, ses chantiers navals, ses échanges avec la Hollande, l'Espagne, les Antilles, la pêche à la morue... Grâce aux Juifs chassés d'Espagne, la ville sut travailler très tôt le cacao et faire du chocolat.
-Son musée très intéressant nous fait découvrir la culture basque: fabrication de makhilas, métiers à tisser la laine...Les maisons familiales sont en général très grandes car elles abritent trois générations : l'ainé (garçon ou fille) hérite de la maison, et s'engage à fàire fructifïer le patrimoine et à prendre soin de ses parents. Les frères et soeurs quittaient la maison et devenaient marins, soldats, célibataires et parfois s'expatriaient.
-On a découvert que cette culture perdure encore en partie aujourd'hui : Près de St Etienne de Baigorry la ferme Enautenea abrite encore les trois générations. On y fabrique du fromage de brebis et la mamie vend le fromage en gardant sa petite fille de deux ans à qui elle parle en langtte basque.
-A Banka c'est le fils ainé de la famille qui a entrepris de faire évoluer l'élevage artisanal de truites dans I'eau pure et limpide de la source Arpéa.
-Nous avons visité deux belles résidences typiques du Pays Basque : Le château observatoire Abbadia fut construit sur les falaises d'Hendaye par Violer le Duc en I643. Le propriétaire Abbadie était un académicien passionné d'astronomie, de sciences et de voyages. Du parc on dominait la baie d'Hendaye. Nous avons ensuite longé la côte superbe de ST Jean de Luz à Biarritz.
-A Cambo ce fut la superbe demeure basque d'Arnaga dans son parc de verdure d'Edmont Rostand marié à Rosemonde Gérard.
Il désirait vivre en paix dans la nature et retrouver la santé. Cette demeure très moderne à l'époque avait le chauffage électrique et le téléphone.
-A Larressore nous découvrons la fabrique de makhilas bâton de berger, bâton de marche et de défense.
-A la cidrerie de Txopinondis nous avons apprécié la gastronornie basque et son « Tchotch » rituel pour nous inviter à remplir nos verres à la sortie du tonneau. Soirée très animée, accueil chalenreux, repas très réussi.
Toujours sous le soleil nous découvrons La Rhune par le petit lrain ou à pied pour les plus courageux. De ses 900 mètres on a une superbe vue sur la côte Basque, les Landes et tout le Pays Basque.
Les grottes de Sare servirent de refuge au peuple Basque de tout temps. Sous 500 mètres de terre nous parcourons des tunnels étroits entre les rochers. Elles furent habitées par les ours depuis 30000 ans el abritent aujourd'hui des chauves-souris.
Tout près de là nous prenons le repas Zikirro à la grotte d'une venta : le rnouton découpé en gros quartiers est grillé au feu de bois et offre un beau spectacle. On le déguste avec des haricots et on termine avec le gâteau basque. C'était très bon !
A Saint Pée sur Nivelle on ne peut manquer le musée de la pelote Basque: chaque village possède en effèt un fronton et les Basques de tout âge s'y entraînent. On ulilise le chistéra, la pala, le charé etc... ou simplement à main nue. Les rencontres entre les villages donnent lieu à des fêtes. L'église de St Pée est typique du Pays Basque: une nef unique avec des galeries de bois tout autour.
A Espelette Mr Lurrelik nous emmène dans le champ de piment. C'est le moment de la récolte. Nous visitons Ie hangar de séchage et la boutique. Profitons du site pour visiler la chocolaterie Anton où nous pouvons déguster du chocolat au piment.
Nous terminons notre visite à St Jean de Pied de Port, dernière étape sur le chemin de St Jacques .Nous passons le pont sur la nive et entrons dans la vieille ville par la porte StJacques. Nous parcourons les vieilles rues étroites et pavées pour monter jusqu'à la citadelle construite sur I'emplacement du chateau et remaniée par Vauban.
La journée se termine par un apéritif de clôture copieux et animé par la musique, des chants, des danses et des jeux ! Christine nous offre un petit cadeau de fin de sortie: une coupelle en faîence en forme de pala.
Merci à Christine et Jean-Pierre pour cette belle découverte du Pays Basque, merci à toute l'équipe qui nous a guidés partout merci également à Georges et Paulelte, Jean et Nanette, Jean et Christiane, Jean-Pierre et Nicole, et Daniel et Chantal.

J.Angibaud